Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog ogpresse

"VIVRE AUTREMENT", UN RECUEIL DE JEAN SAURE (EDITORIAL SAURE)

18 Avril 2017 , Rédigé par BRIGALE Publié dans #poèmes

Un souffle ample parcourt ce recueil paru à la maison d'édition Saure. Les poèmes de Jean Sauré enflent et roulent comme des vagues, tantôt furieuses, tantôt caressantes, selon qu'elles boxent ou caressent les côtes de notre monde moderne, si malade.

La touche de départ bucolique évoque du Bellay (Mon petit hameau, p.11), la préciosité affleure (des statues jolies/en ces temps satanés...), mais ces joliesses cèdent vite la place à une dénonciation en règle des laideurs et excès en tout genre du monde qui est aujourd'hui le nôtre : "grisaille à n'en plus finir", "béton et j'en passe", violence routière et aveugle, bêtise des parents (poème Les petits motards), nature qu'on défigure et pollue à cause de l'argent ("verte comme campagne est ma plage" p.33 ; "fêtes de l'eau nulle part, mais des alcools partout!"), perte du bon sens et raisonnements faussés ("pour aider la vieillesse,/il nous faut des enfants alimentant... les Caisses!" p.42).

Il s'agit ici d'un recueil de combat, de résistance et de repli. Le ton est furieux et enfiévré, la voix forte et souvent tonnante : elle n'est pas sans rappeler celle du prophète lançant ses imprécations, fulminant ses anathèmes.

Heureusement, pour faire pendant à la laideur et à la grisaille, pour échapper à la violence et à la bêtise, il existe divers boucliers. Le poète n'est pas seul. Il convoque les mânes de Cincinnatus, Jaurès, Gandhi, Jean Moulin, Elysée Reclus (dont la sympathie va "aux humbles et aux vaincus de ce monde"), ces hommes admirables du passé. Il y a aussi l'Amour, les femmes, au premier rang desquelles la jeune fille épousée, aujourd'hui âgée de 80 ans (Poème A ma Girondine, p.82) ; il y a la douceur du foyer, l'innocence de l'enfant au berceau, les "filles de Victoire" (nom de leur établissement scolaire), le coup de foudre amoureux éprouvé par le jeune homme épris de pureté, ignorant du sexe et de l'orgasme prônés par la société d'aujourd'hui.

Et puis, ici et là, une note d'humour, un trait d'ironie viennent détendre l'atmosphère (p.44,VRAIMENT longue exclamation grinçante). Mais toujours, bienveillance et humanité traversent le recueil et, par delà la colère, apaisent et réconcilient. Les poèmes de Vivre Autrement font l'effet d'un baume. Laissez-les vous rafraîchir la tête et le coeur.        

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article