Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog ogpresse

Pauvreté et terre malade : des produits de l'homme développé

25 Février 2011 , Rédigé par Olivier GABRIEL Publié dans #articles publiés sur Wikio Experts

Selon l'inventeur du commerce équitable, la pauvreté ne tombe pas du ciel : elle est le produit de l'homme développé, de son train de vie élevé et de sa recherche effrénée de croissance. Pour nous amener à changer d'optique, il pousse un cri d'alarme.

Francisco Van der Hoff, prêtre et inventeur du commerce équitable, s'indigne contre les pays économiquement développés dans son "Manifeste des pauvres" (Encre d'Orient - 9€), la pauvreté, au Nord mais plus encore au Sud, c'est l'homme "développé" qui la provoque :

"Non, la pauvreté ne tombe pas du ciel. C'est l'homme qui la produit, la société qui la veut."

Plus nous voulons acheter bon marché, plus nous accentuons le dénuement des pays du Sud que les dons des ONG ne suffisent pas à combler, en outre, il s'agit là d'un système de redistribution humiliant et injuste.

"Les pays du nord veulent se développer alors qu'ils ont déjà tout, voire trop : les gens sont obèses, ils s'ennuient et souhaitent maintenant prendre des fusées pour voyager sur la lune".

Ces jugements sont à rapprocher de cet autre constat de Gitta Mallasz, à propos de l'avidité de l'homme moderne :

"L'homme a rendu la terre malade pour un "trop" qui n'est pas nécessaire à la vie. Trop de voitures, trop de nourriture, trop de confort, trop de plaisirs. Voilà ce qui empoisonne nos existences."

Les causes des problèmes de notre terre reposeraient-elles dans la mentalité de "rapaces" qui nous caractérise ? Un sujet à méditer d'urgence, si l'on en croit ces cris d'alarme.

une terre malade

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article