Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog ogpresse

"INVICTUS", le poème du film de Clint Eastwood sur Mandela

16 Janvier 2010 , Rédigé par BRIGALE Publié dans #poèmes


Ecrit à l'hôpital en 1875 par William Ernest HENLEY, après amputation d'un pied : 

INVICTUS

Dans la gangue de nuit qui m'emprisonne,
Noire comme un puits entre les pôles,
Je remercie tous les dieux du ciel ou de l'enfer
Pour mon âme jamais abattue.

Coincé dans l'étau du sort,
Je n'ai ni gémi ni poussé une plainte.
Sous les coups de poing du destin,
Ma tête est en sang, mais toujours bien droite.

Plus loin que ce rivage de douleur et de naufrage,
Il n'y a que l'Horreur de la nuit sans limite,
Mais malgré leur avancée menaçante
Les sales années ne me font aucune peur.

La difficulté du passage je m'en fiche,
La liste des châtiments inscrits sur l'acte d'accusation aussi.
Je resterai mon propre maître,
Le capitaine de ma destinée.

(traduction personnelle à partir de l'original et de traductions données par Wikipedia)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

charlotte 16/02/2010 22:34


Elle est mauvaise ta traduction, vraiment très mauvaise. Salut.


BRIGALE 17/02/2010 21:41


ouais... possible. En tout cas, y'a pas mal de monde pour venir la voir !
(plus c'est mauvais plus le public aime, c'est ça Internet et la blogosphère !)
Salut Charlette


Durgalola 17/01/2010 21:16


une belle traduction et forte !!!