Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog ogpresse

FOO-FIGHTERS DE LA 2ème GUERRE MONDIALE : UNE EXPLICATION ?

27 Mars 2011 , Rédigé par Olivier GABRIEL Publié dans #articles publiés sur Wikio Experts

Les Foo-fighters étaient des boules volantes lumineuses qui accompagnaient les avions militaires pendant leurs missions lors de la 2ème guerre mondiale, d'environ 2m de diamètre, ces objets émettaient un fort halo lumineux et suivaient tous les mouvements des appareils comme s'ils y étaient attachés. Un vétéran de la WW2, Frédéric Sargent, a peut-être trouvé une explication dans un livre uniquement consacré à des observations de foo-fighters qui vient de paraître.

Les Foo-fighters se manifestaient souvent de nuit au dessus de la vallée du Rhin, de novembre 1944 à avril 1945, et leurs observations cessèrent lorsque cette région fut occupée par les alliés, selon la plupart des témoignages ces objets, d'une couleur rougeâtre, volaient à une altitude moyenne de 600m à environ 360km/h.

La déclassification d'archives ramenées d'Allemagne après la guerre, ainsi que des révélations faites par des ingénieurs ou techniciens ayant travaillé pour les Allemands (l'Italien Renato Vesco affecté dans les installations secrètes de Fiat du lac de Garde, par exemple) montrent que le Reich avait développé de nouveaux types d'armes, parmi elles, des "bombes fantômes" (Phoo bombs) lancées depuis des aéroports locaux et radiocommandes.

Les "Feuerball" (boules de feu) étaient d'autres engins destinés à s'approcher des escadrilles de bombardiers de nuit US équipés de radar pour neutraliser leurs instruments de bord au moyen de fortes interférences radio.

Propulsés par un turbojet émettant des flammes s'échappant d'une tuyère circulaire, ces engins étaient radioguidés depuis le sol jusqu'aux avions ennemis et, comme les missiles actuels "s'accrochaient" à la chaleur dégagée par leurs moteurs grâce à un système d'infrarouge, le halo provoqué par la tuyère ionisait l'atmosphère autour d'eux, cachant leur structure et contribuant à brouiller les radars et instruments des avions alliés.

Les Feurball volaient à pleine vitesse pour rejoindre les appareils ennemis et ralentissaient pour rester à leur hauteur, à une distance suffisante pour se caler sur leur émission de chaleur (30m en moyenne.)

Certaines de ces armes auraient été exportées au Japon et dans le Pacifique à la fin de la guerre, où des témoignages de pilotes japonais et américains font également état de Foo-fighters.

bomb radar

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article