Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog ogpresse

L'IMAGE DU CHEMIN DE VIE (2)

17 Juin 2007 , Rédigé par BRIGALE Publié dans #trousse de secours

 

LE CHEMIN DE VIE (épisode 2)

 La sécurité et le confort du voyage (existence) dépendent du cocher.

S’il malmène les chevaux, ils s’emballent et l’accident guette (nos émotions nous font parfois déraper). S’il manque d’attention, la voiture suit les ornières (les traces des autres) et s’abîme dans les trous et les bosses. S’il s’endort, la calèche est dirigée par les chevaux (si le noir est le plus fort elle tire à droite et la part maternelle guide, et inversement .)

S’il va trop vite l’attelage peut verser dans le fossé, quitter la route (accident), casser une pièce ou perdre une roue (maladie.) Il faut alors réparer soi-même (repos, cicatrisation), appeler un dépanneur (médecin) ou un réparateur (chirurgie, changement de pièce.)Accident et/ou maladie nous invitent à infléchir notre conduite si nous ne voulons pas que la panne se reproduise. La plupart du temps – virage serré, mauvaise visibilité, pluie, orage…- il faut ralentir. Si nous y voyons mal faisons confiance au chemin en suivant son bord immédiat (=lois naturelles, règles sociales, foi…)

Attention aux carrefours et bifurcations ! Quand il n’y a pas de panneau indicateur, le cocher (mental ne faisant confiance qu’à la raison et à ses capacités intellectuelles) peut se tromper et perdre la calèche…En revanche, s’il a l’humilité de reconnaître son ignorance, d’arrêter l’attelage qui fait du bruit (=pause, retraite, silence) pour interroger le passager et entendre sa réponse, il prendra la bonne direction (ce dernier connaît la destination.)

(Voilà. Cette belle image n'est-elle pas aussi éclairante ?) 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

andree 20/06/2007 08:25

tu retrouveras cette image dans le livre d'Odoul