Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog ogpresse

JEANNE D'ARC : UNE MISE EN PERSPECTIVE

4 Mars 2008 Publié dans #politique-société-idées

undefined
Vu d'aujourdhui où plus rien ne différencie la France, l'Allemagne et l'Angleterre, membres de l'ensemble Européen (mêmes mode de vie, monnaie, valeurs et façons de penser...) on a du mal à trouver du sens au combat et à la mort de Jeanne d'Arc. On reste admiratif devant sa force et son courage, mais on se dit que son action n'a au fond pas changé grand chose : à la limite, une victoire de l'Angleterre et une France sous domination anglaise n'auraient rien changé au monde actuel et à la vie que nous menons aujourd'hui.  

Oui, à l'horizon qui est le nôtre, cela n'est pas faux : à l'échelle des temps historiques, la France ou l'Angleterre, quelle différence ? C'est kif kif.

Mais là n'est peut-être pas l'essentiel. 
D'abord, dans les conditions de l'époque, où la France était dans la pire détresse (folie de Charles VI -président d'alors-, guerre intestine Bourguignons-Armanacs, double monarchie au profit du roi anglais...) le combat de Jeanne d'Arc a eu pour effet immédiat d'améliorer le sort de nombreuses populations, ce qui est loin d'être indifférent.

Mais, surtout, par sa vie et par sa mort, Jeanne transmet aux hommes et aux femmes de tous les temps un message venu du ciel, d'en haut, de plus loin et de plus haut qu'elle.
Par delà les conditions et les circonstances historiques et économiques changeantes, il existe des principes, des idéaux, des valeurs qui échappent au temps, ne périssent pas et qu'on doit défendre jusqu'au bout : la vérité, le bien, l'honneur...
Et il existe des forces qu'on doit combattre, incarnées par l'Angleterre et la Bourgogne d'alors : les forces de la matérialité, du mensonge, de l'injustice, du déshonneur et de l'erreur.
Voilà le Message que nous a laissé la petite Pucelle d'Orléans, cette femme immense, devenue sainte.

(La FLEUR DE FRANCE-interprétation ésotérique de la vie et de la mission de Jeanne d'Arc, par Léo Michel, éditions LACOUR/REDIVIVA, pour ceux qui souhaitent aller plus loin.) 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

andrée 06/03/2008 18:41

Article intéressant ... et quelque part, sa féminité qui à l'époque laissait les femmes au foyer ne l'a pas empêché d'être devant même si vite fait, bien fait, elle a été brûlée...