Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog ogpresse

MOYEN-ÂGE : L'AMOUR COURTOIS N’ÉTAIT PAS TOUJOURS PLATONIQUE

31 Octobre 2016 , Rédigé par BRIGALE Publié dans #Cabinet de curiosités - énigmes et mystères

Dans notre imaginaire, amour courtois rime avec amour platonique. C'est ce qu'on a pensé pendant longtemps - et ce que nous avons appris en cours d'histoire ou en regardant des films.

En réalité, ainsi que le montrent des études récentes, dont Marie-Madeleine Davy fait état dans son ouvrage Initiation à la symbolique romane, il s'agissait la plupart du temps d'un amour charnel, et extra-conjugal. Voici comment les choses se passaient en général :

Le mari était parti faire la guerre ou les croisades (nous sommes aux 11ème et 12ème siècles), et la dame se retrouvait seule dans sa tour ou son château durant de longs mois, d'où la présence auprès d'elle de jongleurs et de troubadours qui lui rendaient le service amoureux (M.M. Davy).

L'amour courtois s'adresse donc à une femme mariée, et si l'amant chante l'excellence de sa dame, il est antimatrimonial.

Qu'on se rassure cependant : ce n'était pas systématique, le musicien de passage ne possédait pas toujours charnellement la châtelaine. Ouf! la morale est sauve!  

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

durgalola 31/10/2016 17:59

ton article est passé ... super !