Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog ogpresse

EX-ÆQUO : UN ÉDITEUR (ÉDITRICE) A VOUS DÉGOÛTER DES EDITEURS !

4 Juin 2016 , Rédigé par BRIGALE Publié dans #publications-éléments biographiques

EX-ÆQUO : UN ÉDITEUR (ÉDITRICE) A VOUS DÉGOÛTER DES EDITEURS !

Votre temps -et le mien- sont précieux, donc on ne va pas y passer par quatre chemins. Sachez seulement :
1) qu'il est difficile de trouver un éditeur "à compte d'éditeur", c'est à dire ne vous demandant pas de participer -plus que moins- au financement de votre
livre.
2) que j'avais -enfin- trouvé la perle rare fin début février 2016 en la personne de Mme Laurence Schwalm, Directrice des éditions EX ÆQUO, "éditrice militante" prétendant offrir leur chance aux auteurs inconnus n'ayant aucune chance d'être publiés chez de grands éditeurs (Gallimard, Flammarion...)
3) que j'avais reçu et signé un contrat (après retravail du manuscrit à sa demande) pour publication d'une oeuvre provisoirement intitulée ''Ballade Verte'', devant sortir "avant l'été".
4) que Mme Schwalm, au lieu de m'envoyer mon exemplaire du contrat signé de sa main comme il était convenu, m'a fait savoir par simple mail "J’ai décidé de ne pas donner suite. Il semble que travailler avec vous va être une galère" (29/02).
Vous imaginez ma joie ! ("moi qui me voyais déjà...")
MERCI CHÈRE MADAME, JE NE VOUS OUBLIE PAS.
http://editions-exaequo.fr/

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Olivier Brigale 13/07/2016 08:20

Il n'y a pas plus bonne pâte que moi, ne tournez pas autour du pot et ne dites pas que rien ne m'aurait jamais satisfait ; je n'étais pas intéressé par les tentatives de participation financière glissées subtilement dans votre contrat et ses décalages par rapport aux mentions de la page d'accueil de vos éditions, c'est vrai. Je les aurais cependant acceptés dans une certaine limite, mais c'est vous qui avez pris l'initiative de me jeter !

Laurence Schwalm 30/06/2016 12:04

Eh bien, à lire le résumé que vous faites du travail que j'ai fait bénévolement pour vous aider à mettre au point un texte qui ne l'était pas, à constater la reconnaissance que vous avez pour le temps que je vous ai consacré sans chercher à en tirer bénéfice, j'ai bien fait de ne pas poursuivre, rien ne vous aurait jamais satisfait.